Au tour du Nigeria de bloquer les OTT?

La Nigerian Communications Commission (NCC) est la dernière sur la liste grandissante des régulateurs africains à se pencher sur le cas des OTT. 

Après le Maroc, il se pourrait que le Nigeria soit le prochain pays africain à bloquer les ‘services par contournement’ comme Skype ou Viber.

Un rapport de 23 pages titré: ‘An Overview of Provision of Over-The-Top (OTT) Services‘ analyse les impacts de ces plateformes sur l’économie numérique du Nigeria.

Si rien n’a encore été annoncé, les autorités de régulation nigérianes s’inquiètent sérieusement du manque à gagner créé par les OTT sur les revenus des opérateurs de téléphonie actifs dans le pays.

Cependant, s’il est clair que les OTT se servent dans le plat des opérateurs, le rapport souligne aussi que ces derniers devraient commencer à explorer des moyens innovants et rentables de rivaliser avec ces ‘nouveaux’ fournisseurs de services.

Affaire à suivre.

Participez au débat sur les réseaux sociaux…


…et recevez la newsletter hebdo gratuite!


Recent Posts

Facebook s’attaque officiellement aux sites de petites annonces avec « Marketplace »

Les sites de petites annonces font souvent partie des plus grandes success stories de l'entrepreneuriat numérique en Afrique. Au Sénégal,...

5 Startups marocaines à découvrir au salon #AITEX, si vous ne les connaissiez pas déjà.

La première édition du salon AITEX (Africa IT Expo), qui a ouvert ses portes ce mercredi 21 à Casablanca, a été...

AITEX: Le Maroc solidifie ses liens avec l’Afrique subsaharienne dans les TIC

Le salon AITEX (Africa IT Expo) a ouvert ses portes ce mercredi 21 septembre 2016. Il réunira, durant 5 jours, les...

Ces étudiants que la technologie mettra au chômage…

Le phénomène est certes plus pertinent en occident qu'en Afrique, mais ceux qui ont sous-estimé la capacité du continent noir à s'approprier les...

Rapport: « A quoi ressemblera le marché bancaire africain en 2027? »

C’est la question à laquelle nous répondons dans cette étude qui se base sur quatre années d’analyse intense du marché des...