Tunisie: La 4G coûtera 70 millions d’Euros

Les autorités tunisiennes ont annoncé que les opérateurs tunisiens devront débourser 155 millions de dinars chacun, soit environ 45 milliards de Fcfa pour pouvoir profiter des bienfaits de la 4G.

Selon Noomane Fehri, le ministre tunisien des Technologies, de la Communication et de l’Economie numérique, les premières licences 4G devraient être attribuées durant le mois de février prochain.

Il a ajouté que le tri des offres serait effectué en février 2016, que le marché serait conclu en mars 2016, alors que les services devraient être commercialisés après 6 mois.

Le ministre tunisien a également annoncé que trois licences seraient accordés pour les services mobile 4G (Tunisie Télécom, Ooredoo et Orange), qu’un quatrième opérateur serait autorisé et que 20% du territoire serait couvert par cette nouvelle offre à partir de juin 2016.

Selon les chiffres officiels, la Tunisie enregistrait 14,4 millions d’abonnements au mobile pour un taux de pénétration de 129,2% à la fin septembre.

Participez au débat sur les réseaux sociaux…


…et recevez la newsletter hebdo gratuite!


Recent Posts

Facebook s’attaque officiellement aux sites de petites annonces avec « Marketplace »

Les sites de petites annonces font souvent partie des plus grandes success stories de l'entrepreneuriat numérique en Afrique. Au Sénégal,...

5 Startups marocaines à découvrir au salon #AITEX, si vous ne les connaissiez pas déjà.

La première édition du salon AITEX (Africa IT Expo), qui a ouvert ses portes ce mercredi 21 à Casablanca, a été...

AITEX: Le Maroc solidifie ses liens avec l’Afrique subsaharienne dans les TIC

Le salon AITEX (Africa IT Expo) a ouvert ses portes ce mercredi 21 septembre 2016. Il réunira, durant 5 jours, les...

Ces étudiants que la technologie mettra au chômage…

Le phénomène est certes plus pertinent en occident qu'en Afrique, mais ceux qui ont sous-estimé la capacité du continent noir à s'approprier les...

Rapport: « A quoi ressemblera le marché bancaire africain en 2027? »

C’est la question à laquelle nous répondons dans cette étude qui se base sur quatre années d’analyse intense du marché des...