Maroc : Une appli pour surveiller la liberté de la presse

Des associations marocaines ont lancé officiellement, le mardi 7 avril 2015, une application pour relayer les atteintes à la liberté de la presse. Le projet a été cofinancé par l’Union européenne.

L’application comprend un formulaire en ligne qui détaille les natures des atteintes et leurs auteurs. Il s’agit d’une « application électronique qui permet pour la première fois aux journalistes et militants de relayer les atteintes à la liberté de presse de manière scientifique et objective », relate Imane Bounjara, membre du Forum des Alternatives Maroc et partenaire du projet.

Déjà opérationnelle, l’application a enregistré «  143 plaintes au cours des six derniers mois, dont 29 qui répondaient aux critères objectifs d’atteinte à la liberté de la presse « , a-t-il expliqué. Selon Mohamed Attab, de l’Observatoire marocain des libertés publiques, « 110 militants associatifs ont été formés à l’utilisation de l’application avec pour objectif d’élargir davantage le réseau ».

Participez au débat sur les réseaux sociaux…


…et recevez la newsletter hebdo gratuite!


Recent Posts

Facebook s’attaque officiellement aux sites de petites annonces avec « Marketplace »

Les sites de petites annonces font souvent partie des plus grandes success stories de l'entrepreneuriat numérique en Afrique. Au Sénégal,...

5 Startups marocaines à découvrir au salon #AITEX, si vous ne les connaissiez pas déjà.

La première édition du salon AITEX (Africa IT Expo), qui a ouvert ses portes ce mercredi 21 à Casablanca, a été...

AITEX: Le Maroc solidifie ses liens avec l’Afrique subsaharienne dans les TIC

Le salon AITEX (Africa IT Expo) a ouvert ses portes ce mercredi 21 septembre 2016. Il réunira, durant 5 jours, les...

Ces étudiants que la technologie mettra au chômage…

Le phénomène est certes plus pertinent en occident qu'en Afrique, mais ceux qui ont sous-estimé la capacité du continent noir à s'approprier les...

Rapport: « A quoi ressemblera le marché bancaire africain en 2027? »

C’est la question à laquelle nous répondons dans cette étude qui se base sur quatre années d’analyse intense du marché des...