Sénégal : Les cadres de la Sonatel remontés contre l’Etat

L’affaire de la licence d’exploitation de la 4G au Sénégal fait des vagues. Les acteurs du secteur des télécoms sont divisés, après l’arrêt de la phase pilote. En conférence de presse mardi 7 avril 2015, l’Amicale des cadres de la Sonatel (ASCON) a formulé des griefs à l’encontre du gouvernement sénégalais.

L’Amicale accuse le ministre des Postes et des Télécommunications, Yaya Abdoul Kane, d’avoir tenu des « déclarations contraires à la vérité ». Ce dernier avait soutenu que la Sonatel aurait fait des offres de 12 à de 26 milliards pour obtenir la licence 4G, dont la phase pilote a été arrêtée le 31 mars 2015 par l’État. « L’Association des cadres de la Sonatel dénonce les affirmations catégoriques du ministre des télécommunications. En effet, après vérification de la Direction générale, nous sommes en mesure d’apporter les précisions suivantes : Sonatel n’a jamais été consultée par l’État du Sénégal pour faire une offre. Sonatel n’a jamais fait une offre à l’État ou à l’Artp encore moins au ministre des télécommunications », a déclaré Demba Diarra Mbodj, président de l’association des cadres de la Sonatel.

M. Mbodj a aussi fustigé l’arrêt brutal de la phase pilote de la 4G Orange, sans consulter les 3 opérateurs télécoms présents au Sénégal. « A notre grande surprise, l’État a demandé à un cabinet de travailler sur un appel d’offres international et de voir comment consulter au-delà des opérateurs nationaux sur la 4 G, alors que l’État n’a même pas pris la peine de consulter les 3 opérateurs nationaux titulaires de licence et avec qui il a fait un pilote réussi avec des résultats remarquables ».

 

 

Participez au débat sur les réseaux sociaux…


…et recevez la newsletter hebdo gratuite!


Recent Posts

Facebook s’attaque officiellement aux sites de petites annonces avec « Marketplace »

Les sites de petites annonces font souvent partie des plus grandes success stories de l'entrepreneuriat numérique en Afrique. Au Sénégal,...

5 Startups marocaines à découvrir au salon #AITEX, si vous ne les connaissiez pas déjà.

La première édition du salon AITEX (Africa IT Expo), qui a ouvert ses portes ce mercredi 21 à Casablanca, a été...

AITEX: Le Maroc solidifie ses liens avec l’Afrique subsaharienne dans les TIC

Le salon AITEX (Africa IT Expo) a ouvert ses portes ce mercredi 21 septembre 2016. Il réunira, durant 5 jours, les...

Ces étudiants que la technologie mettra au chômage…

Le phénomène est certes plus pertinent en occident qu'en Afrique, mais ceux qui ont sous-estimé la capacité du continent noir à s'approprier les...

Rapport: « A quoi ressemblera le marché bancaire africain en 2027? »

C’est la question à laquelle nous répondons dans cette étude qui se base sur quatre années d’analyse intense du marché des...