E-commerce : La Sierra Leone et le Mali sont les mieux préparés dans la zone CEDEAO

Dans la zone CEDEAO, la Sierra Leone et le Mali arrivent en tête  de l’indice du commerce électronique B2C établi par la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED), en vue de mesurer la capacité des pays à faciliter les achats électroniques des consommateurs.  

Le « Rapport 2015 sur l’économie de l’information », publié par le CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement),  révèle que la part de l’Afrique dans les transactions mondiales d’entreprises à consommateur devrait augmenter légèrement et passer à 2,5%.

Le rapport sous-titré : « Libérer le potentiel du commerce électronique pour les pays en développement », indique que les pays en développement et les pays en transition devraient représenter près de 40% des transactions mondiales d’entreprise d’ici 2018. Le montant du commerce électronique (B2C) s’éléve à 1200 milliards de dollars dans le monde. Beaucoup moins que les transactions d’entreprise à entreprise (B2B) estimées à 15.000 milliards de dollars.

L’indice du CNUCED permet aux pays de déterminer leurs forces et leurs faiblesses. Il s’appuie sur les données relatives à l’utilisation d’internet, aux serveurs sécurisés, au taux de pénétration des cartes de crédit et à la livraison postale à domicile. Les pays africains souffrent encore du faible taux de pénétration d’internet, mais les marges sont énormes et l’Afrique peut tirer profit des possibilités offertes par le commerce électronique. Pour Mukhista Kituya, le Secrétaire général du CNUCED, « Au fur et à mesure que l’économie numérique se développe et touche de plus en plus d’activités commerciales, il devient plus important pour les gouvernements d’examiner des politiques susceptibles d’aider à mettre le commerce électronique au service du développement durable« .

C’est l’Ile Maurice, 54ème mondiale,  qui prend la première place du top 5 des pays africains, deavant l’Afrique du Sud (67ème),  l’Egypte (68ème), la Tunisie (74ème), le Maroc (75ème). En Afrique de l’Ouest, la Sierra Leone (89ème) devance le Mali (100ème),le Nigéria (101ème), le Ghana (109ème), le Sénégal (112ème), le Gabon (113ème), le Togo (118ème), le Bénin (119ème) le Libéria (120ème), le Burkina Faso (125ème), le Niger (128ème). La Guinée (130ème) ferme la marche. La Côte d’Ivoire n’est pas répertoriée.

 

Le rapport est disponible ici : http://unctad.org/en/PublicationsLibrary/ier2015_en.pdf

Participez au débat sur les réseaux sociaux…


…et recevez la newsletter hebdo gratuite!


Recent Posts

Facebook s’attaque officiellement aux sites de petites annonces avec « Marketplace »

Les sites de petites annonces font souvent partie des plus grandes success stories de l'entrepreneuriat numérique en Afrique. Au Sénégal,...

5 Startups marocaines à découvrir au salon #AITEX, si vous ne les connaissiez pas déjà.

La première édition du salon AITEX (Africa IT Expo), qui a ouvert ses portes ce mercredi 21 à Casablanca, a été...

AITEX: Le Maroc solidifie ses liens avec l’Afrique subsaharienne dans les TIC

Le salon AITEX (Africa IT Expo) a ouvert ses portes ce mercredi 21 septembre 2016. Il réunira, durant 5 jours, les...

Ces étudiants que la technologie mettra au chômage…

Le phénomène est certes plus pertinent en occident qu'en Afrique, mais ceux qui ont sous-estimé la capacité du continent noir à s'approprier les...

Rapport: « A quoi ressemblera le marché bancaire africain en 2027? »

C’est la question à laquelle nous répondons dans cette étude qui se base sur quatre années d’analyse intense du marché des...