Nigeria: Les abonnés veulent leur part des taxes imposées aux opérateurs

Les abonnés mobiles au Nigeria pourraient recevoir des indemnisations allant jusqu’à 4,5 milliards de dollars pour la mauvaise qualité des services reçus ces dernières années. 

L’Association nationale des abonnés télécoms (NATCOMS) aurait une fois de plus demandé à être prise en compte dans le partage des taxes imposées aux opérateurs de téléphonie. En effet, le bureau de l’association considère que le fait que les abonnés soient les premières victimes de la mauvaise qualité des services des opérateurs, justifie pleinement un dédommagement de ces derniers.

Si Deolu Ogunbanjo, président de la NATCOMS, n’a pas révélé de chiffres sur le nombre d’abonnés qui devraient être dédommagés,  il a tout de même souligné le week-end dernier à Lagos que l’indemnité s’élèverait à environ 50 $ par abonné.

D’après la Commission des communications du Nigeria (NCC), on dénombre 131 millions abonnés mobiles au Nigéria en fin 2014.

Participez au débat sur les réseaux sociaux…


…et recevez la newsletter hebdo gratuite!


Recent Posts

Facebook s’attaque officiellement aux sites de petites annonces avec « Marketplace »

Les sites de petites annonces font souvent partie des plus grandes success stories de l'entrepreneuriat numérique en Afrique. Au Sénégal,...

5 Startups marocaines à découvrir au salon #AITEX, si vous ne les connaissiez pas déjà.

La première édition du salon AITEX (Africa IT Expo), qui a ouvert ses portes ce mercredi 21 à Casablanca, a été...

AITEX: Le Maroc solidifie ses liens avec l’Afrique subsaharienne dans les TIC

Le salon AITEX (Africa IT Expo) a ouvert ses portes ce mercredi 21 septembre 2016. Il réunira, durant 5 jours, les...

Ces étudiants que la technologie mettra au chômage…

Le phénomène est certes plus pertinent en occident qu'en Afrique, mais ceux qui ont sous-estimé la capacité du continent noir à s'approprier les...

Rapport: « A quoi ressemblera le marché bancaire africain en 2027? »

C’est la question à laquelle nous répondons dans cette étude qui se base sur quatre années d’analyse intense du marché des...