Côte d’ivoire: Les opérateurs lourdement sanctionnés

Ayant constaté dans manquements dans les prestations des opérateurs actifs dans le pays, l’ARTCI, dans son rôle de régulateur de la qualité des services de télécommunication, a frappé du poing sur la table en imposant des pénalités aux concernés. Montant de la facture? 1,2 milliards de francs CFA.

Alors que des résultats de contrôles effectués dans 54 villes du pays, du 31 juillet au 27 août, ont permis de relever que la couverture 3G dans les villes et sur les axes routiers a été améliorée en comparaison avec le dernier audit, la qualité des services a tout de même été jugée décevante et en dessous des seuils fixés, alors que les indicateurs de performance radio 2G et 3G sont restées statiques et en dessous des seuils tolérés.

En outre, selon un communiqué publié par l’Agence de Presse Ivoirienne, Niamouté Télécom, opérateur de Café Mobile qui a quasiment cessé d’émettre est menacé d’un retrait de sa licence d’exploitation.

Le seul à avoir vu sa pénalité augmenter, l’opérateur Comium CI devra payer 75 millions de FCFA au lieu de 46, alors que les quatre autres opérateurs ont vu leurs sanctions baisser suite à l’amélioration de la qualité de leurs services.

Contre 800,3 millions, MOOV CI devra payer 332 millions, MTN CI paiera 367 millions contre 1,3 milliards, Orange CI paiera 433 millions contre une menace de 722 millions et Oricel CI, opérateur de Green, devra payer quatre millions Fcfa.

« Ces montants sont non négociables et ils seront communiqués aux différents opérateurs dans les plus brefs délais », a déclaré le directeur général de l’ARTCI, Bilé Diéméléou, lors d’une conférence de presse de presse qu’il animait jeudi au sein de l’instance de régulation, à Abidjan-Marcory.

La Côte d’Ivoire compte près de 21 millions d’abonnés à la téléphonie mobile dont 99,18% sont identifiés, selon les chiffres de l’ARTCI.

 

Participez au débat sur les réseaux sociaux…


…et recevez la newsletter hebdo gratuite!


Recent Posts

Facebook s’attaque officiellement aux sites de petites annonces avec « Marketplace »

Les sites de petites annonces font souvent partie des plus grandes success stories de l'entrepreneuriat numérique en Afrique. Au Sénégal,...

5 Startups marocaines à découvrir au salon #AITEX, si vous ne les connaissiez pas déjà.

La première édition du salon AITEX (Africa IT Expo), qui a ouvert ses portes ce mercredi 21 à Casablanca, a été...

AITEX: Le Maroc solidifie ses liens avec l’Afrique subsaharienne dans les TIC

Le salon AITEX (Africa IT Expo) a ouvert ses portes ce mercredi 21 septembre 2016. Il réunira, durant 5 jours, les...

Ces étudiants que la technologie mettra au chômage…

Le phénomène est certes plus pertinent en occident qu'en Afrique, mais ceux qui ont sous-estimé la capacité du continent noir à s'approprier les...

Rapport: « A quoi ressemblera le marché bancaire africain en 2027? »

C’est la question à laquelle nous répondons dans cette étude qui se base sur quatre années d’analyse intense du marché des...