#bringourgirlsback

Ce n’est pas le titre d’une ballade mélancolique dans les classements aux US mais l’incarnation d’une triste réalité qui fédère les sentiments autour d’une même cause : trouver une issue favorable à l’enlèvement de plus de 200 écolières au Nigéria par le groupe terroriste Boko Haram.

Cet événement rocambolesque s’est produit en mi-avril, dans un collège à Chibok dans le nord du pays. Plusieurs d’entre elles ont réussi à s’échapper, cependant la majorité reste toujours entre les mains des ravisseurs. Plongées dans l’angoisse les familles et la population nigériane sont en colère contre le gouvernement qui semble impuissant face à cette situation déplorable.

Depuis le 30 avril, des manifestations se multiplient dans tout le pays pour que l’Etat intensifie ses actions afin de retrouver les jeunes filles.

Cette mobilisation se poursuit sur internet sous le hashtag #bringourgirlsback. Un peu partout à travers le monde, des voix s’élèvent pour critiquer le silence des autorités, notamment sur Twitter. L’intensité des conversations a attiré l’intérêt de la communauté internationale qui s’est joint au mouvement sur le net. Des messages de soutien apparaissent un peu partout, comme ce tweet de Wyclef Jean : Children are the reward of life. Rescue our Nigerian sisters. The world is watching, Make your voice heard. Retweet! .

Une chose reste certaine : l’information est passée. Il ne reste plus qu’à espérer que des actions concrètes vont en résulter et que toutes ces jeunes filles puissent retrouver au plus vite leur foyer.

Participez au débat sur les réseaux sociaux…


…et recevez la newsletter hebdo gratuite!


Recent Posts

Facebook s’attaque officiellement aux sites de petites annonces avec « Marketplace »

Les sites de petites annonces font souvent partie des plus grandes success stories de l'entrepreneuriat numérique en Afrique. Au Sénégal,...

5 Startups marocaines à découvrir au salon #AITEX, si vous ne les connaissiez pas déjà.

La première édition du salon AITEX (Africa IT Expo), qui a ouvert ses portes ce mercredi 21 à Casablanca, a été...

AITEX: Le Maroc solidifie ses liens avec l’Afrique subsaharienne dans les TIC

Le salon AITEX (Africa IT Expo) a ouvert ses portes ce mercredi 21 septembre 2016. Il réunira, durant 5 jours, les...

Ces étudiants que la technologie mettra au chômage…

Le phénomène est certes plus pertinent en occident qu'en Afrique, mais ceux qui ont sous-estimé la capacité du continent noir à s'approprier les...

Rapport: « A quoi ressemblera le marché bancaire africain en 2027? »

C’est la question à laquelle nous répondons dans cette étude qui se base sur quatre années d’analyse intense du marché des...