Découvrez SocialSpot, une Start-Up Ivoirienne qui propose de faire sponsoriser l’accès à internet en Afrique. #genius

L’internet est devenu indispensable de nos jours. Il est une ressource primordiale de communication.
Malheureusement dans certains pays la pauvreté et/ou les infrastructures font que les populations ne peuvent pas en faire une priorité. C’est dans ce contexte qu’un jeune ivoirien à eu l’idée de rendre l’accès au web gratuit: SocialSpot est née.
Comment y arriver? Entretien avec Bacely Yorobi créateur de SocialSpot.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques mots?

Je suis Bacely Yorobi, internet stratégiste ivoirien, communément appelé , ‘le petit poucet’ de la webosphère Ivoirienne.
j’ai 24 ans et, je suis aussi, un graphic Designer et un webdevelopper. J’ai écrit ma première ligne de code HTML à 12 ans, pour vous dire que je suis Geek dans l’âme et je suis actuellement le CEO de deux start-ups YojeDesign ( Startup de Design et Communication web) et SocialSpot (Startup de Social Media Marketing).J’ai eu le prix de 3ème Meilleur Community Manager de Côte d’Ivoire.

 

Présentez votre startup/projet

SocialSpot, c’est une startup qui à pour but de promouvoir la culture de l’internet libre et gratuit. Nos services et produits sont déployés à partir d’une offre révolutionnaire en Afrique à savoir , l’internet gratuit pour tous.
Cette offre est très simple , nous allons dans les mois à venir installer un vaste réseau de hot-spots Wi-Fi dans la sous-région et les populations recevront internet gratuitement, car leur connexion sera sponsorisé par les annonceurs en contre partie il seront amenés à voir de la publicité non intrusive et de toute forme, des bannières , des popups, des sms , des mails pendants le temps de leurs connexions et après car pour pouvoir se connecter à internet il faut être membre la communauté SocialSpot. Socialspot a été classé 3ème de la première édition de Startup Weekend Abidjan.

 

Qu’est-ce qui vous a inspiré cette idée?

L’idée m’est venu de me lancer, à l’occasion du premier Startup Weekend Abidjan. Et aussi, dans mon pays, la Côte d’Ivoire, bien que le coût de la connexion commence à être raisonnable, beaucoup d’ivoirien n’ont pas les moyens d’avoir internet car le seuil de pauvreté y est plutôt élevé. Je me suis dit :’pourquoi ne pas créer une offre qui permettrait de sponsoriser la connexion des internautes?’.

 

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans votre aventure?

En ce qui concerne les difficultés, nous avons actuellement besoin d’investisseurs.
Si aujourd’hui nous sommes encore à la phase de test, c’est parce que, jusqu’à présent nous n’avons pas encore eu assez de moyen financier. Et aussi nos difficultés, se situent au niveau de la complexité de la mise en place de notre réseau de hot-spots, car il faut remplir beaucoup de conditions et les étapes administratives sont longues.

Un message pour les internautes / investisseurs / autorités?

Aux internautes, qu’ils soutiennent le projet SocialSpot. Grâce à lui internet sera désormais gratuit pour la population africaine.
Aux investisseurs qu’ils croient en ce projet et qu’ils y investissent car c’est une vrai révolution en Afrique.
Aux autorités qu’elles nous aident à les aider dans leur politique d’e-gouvernance car sans un internet libre et gratuit la politique d’internet gouvernance en Afrique ne pourra pas évoluer et satisfaire nos populations.

Merci Bacely, et bonne continuation!

Participez au débat sur les réseaux sociaux…


…et recevez la newsletter hebdo gratuite!


Recent Posts

Facebook s’attaque officiellement aux sites de petites annonces avec « Marketplace »

Les sites de petites annonces font souvent partie des plus grandes success stories de l'entrepreneuriat numérique en Afrique. Au Sénégal,...

5 Startups marocaines à découvrir au salon #AITEX, si vous ne les connaissiez pas déjà.

La première édition du salon AITEX (Africa IT Expo), qui a ouvert ses portes ce mercredi 21 à Casablanca, a été...

AITEX: Le Maroc solidifie ses liens avec l’Afrique subsaharienne dans les TIC

Le salon AITEX (Africa IT Expo) a ouvert ses portes ce mercredi 21 septembre 2016. Il réunira, durant 5 jours, les...

Ces étudiants que la technologie mettra au chômage…

Le phénomène est certes plus pertinent en occident qu'en Afrique, mais ceux qui ont sous-estimé la capacité du continent noir à s'approprier les...

Rapport: « A quoi ressemblera le marché bancaire africain en 2027? »

C’est la question à laquelle nous répondons dans cette étude qui se base sur quatre années d’analyse intense du marché des...